Sur la Liste de Noël du Milliardaire par Emma Quinn

Sur la Liste de Noël du Milliardaire par Emma Quinn

Titre de livre: Sur la Liste de Noël du Milliardaire

Auteur: Emma Quinn

Broché: 211 pages

Date de sortie: November 6, 2019

Téléchargez ou lisez le livre Sur la Liste de Noël du Milliardaire de Emma Quinn au format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez télécharger gratuitement tous les livres au format PDF ou Epub. Utilisez le bouton disponible sur cette page pour télécharger ou lire un livre en ligne.

Télécharger PDF Lire En Ligne

Emma Quinn avec Sur la Liste de Noël du Milliardaire

« J’étais vraiment sérieux. Quand je te l’ai demandé. Je ne désirais que toi. Tu me crois, n’est-ce pas ? »


— Il y avait beaucoup de femmes attendant devant votre bureau. Elles étaient là pour un entretien ?
L’air sombre dans ses yeux disparut mais fut remplacé par quelque chose ressemblant à de la panique.
— C’est une longue histoire, dit-il. Je vous raconterai plus tard.
Je n’avais pas remarqué mais à présent nos genoux se trouvaient tout l’un contre l’autre. Il avança son index et caressa un côté de ma cuisse. Cela ne dura qu’une brève seconde et ne fut rien de plus qu’un simple effleurement, mais cela envoya aussitôt une sensation de chaleur entre mes jambes.
— Vous n’avez pas besoin d’être aussi tendre avec moi.
Je crois qu’un flot régulier d’alcool devait toujours être en train de s’écouler dans mes veines. Je n’avais jamais été aussi entreprenante avec un homme.
— J’aime bien être tendre, répondit-il.
Son doigt se trouvait de nouveau sur ma jambe et y resta cette fois-là. Mon souffle en devint plus court. Je pus entendre les battements de mon cœur jusque dans mes oreilles tandis que cela commençait à palpiter entre mes cuisses.
— Vous êtes si belle. Vous voulez bien me laisser vous embrasser ?
— Je ne compte pas du tout vous en empêcher.

---
Hazel :
La vie n’est pas toujours juste.
A vingt-trois ans, Hazel Smith a bien conscience de cela.
Sa petite sœur souffre d’une maladie incurable, laissant sa famille déchirée. Aussi, lorsque Hazel trouve enfin un emploi après avoir cherché pendant des mois, elle n’arrive pas à croire à sa chance. Non seulement il s’agit d’un travail très bien rémunéré, mais l’entreprise paiera les dépenses médicales de toute sa famille.
Tout ce qu’elle doit faire désormais est travailler dur et ne pas perdre son emploi.

Mais cela va s’avérer plus compliqué qu’elle ne s’y attendait.
Surtout quand elle fait la connaissance de son nouveau patron, Harry.
Non seulement Harry est gentil et attentionné, mais il est également le millionnaire le plus sexy de la planète.
Et il semble avoir jeté son dévolu sur elle…

Hazel sait qu’elle ne doit pas devenir trop proche de lui. Elle connaît sa réputation de séducteur. Elle sait qu’elle joue avec le feu.

Alors que fait-elle dans sa cuisine à trois heures du matin, ne portant rien d’autre sur elle qu’un drap pour se couvrir le corps ?

---
Harry :
Argent. Gloire. Femmes. Le multimillionnaire anglais Harry Gentry possède tout.
Mais à trente-cinq ans, Harry comprend qu’il lui manque quelque chose dans cette existence luxueuse. Il n’est pas heureux.
Et son monde parfait semble lentement être en train de s’écrouler.
D’abord il y a eu sa petite amie Sonja — ex actrice porno, jalouse et exigeante — qui l’a quitté.
Puis son visa a expiré — et se marier semble être la seule solution possible pour rester aux Etats-Unis.

Mais même pour un millionnaire, dénicher une épouse en trois semaines n’est pas une chose facile.
Surtout depuis que ses yeux ont rencontré ceux de cette nouvelle employée si séduisante au bureau — la mignonne et intelligente Hazel.

Elle est tout ce dont il pourrait rêver. Et il sait qu’elle a envie de lui.
Malheureusement il sait aussi qu’il ne peut pas l’avoir.
Pas maintenant. Pas alors que sa vie est si confuse.
Mais Harry va bientôt réaliser qu’il n’a pas beaucoup de temps.
S’il souhaite faire le premier pas, c’est maintenant ou jamais.

Mais comment peut-il la convaincre de la sincérité de ses sentiments — qu’il ne s’agit pas juste d’un piège pour obtenir ce stupide visa ?